Ce site utilise Google Analytics. En continuant à naviguer, vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d'audience. OK En savoir plus

Le couple

Qu’est-ce que la séparation de corps ?

La séparation de corps concerne uniquement les couples mariés. Elle ne dissout pas le mariage mais elle met fin au devoir de cohabitation.

Elle peut être prononcée à la demande de l’un ou des époux dans les mêmes cas et aux mêmes conditions que le divorce (par consentement mutuel, sur demande acceptée, pour rupture du lien conjugal, pour faute).

La séparation de corps entraine toujours séparation de biens mais laisse subsister le devoir de secours. Un époux dans le besoin pourra ainsi recevoir une pension alimentaire.

Généralement la séparation de corps est une solution qui n’a pas vocation à durer. Soit la reprise volontaire de la vie commune mettra fin à la séparation de corps. Soit elle sera convertie en divorce à la demande d’un des époux au bout de deux ans.

Puis-je refuser de divorcer ?

Il arrive parfois qu’un des époux ne souhaite pas divorcer. S’il peut manifester son opposition à la demande de son conjoint, le divorce sera néanmoins toujours prononcé.